Cocolabs sera au One to One Monaco du 12 au 14 mars 2024 ! Vous avez un projet de marketplace ? Venez l'adresser à notre équipe.

Créer une marketplace : nos 10 meilleurs conseils

Une marketplace ou marché en ligne est une plateforme qui vise à mettre en relation un vendeur et un acheteur. L’opérateur met à disposition une place de marché tel un intermédiaire qui rend visibles les produits et services d’un vendeur.

À l’instar d’Etsy, Vinted, Amazon ou encore Blablacar, la marketplace est un outil qui répond à des besoins réels de consommation. Voici donc les 10 meilleurs conseils à connaître pour vous lancer et créer une marketplace réussie.

06 décembre 2022
1 - Définir le projet : pourquoi créer une marketplace ?
2 - Réaliser une étude de marché
3 - Budgétiser le projet de créer une marketplace
4 - La solution : quel outil pour créer une marketplace ?
5 - Choisir la plateforme et les systèmes de paiement
6 - Optimiser le référencement
7 - Les vendeurs, la clé de la réussite
8 - S’entourer d’experts pour le cadre légal
9 - Optimiser la communication
10 - Recruter et former son équipe

1 - Définir le projet : pourquoi créer une marketplace ?

La marketplace permet de créer un lien entre :

- des vendeurs qui n’ont pas forcément les moyens de disposer d’un commerce physique ou en ligne, ou qui souhaitent développer leur business

- des acheteurs qui consomment à distance

L’avantage pour le vendeur est de bénéficier d’un service complet en matière de positionnement en ligne ainsi qu’un système de paiement facilité. L’acheteur de son côté dispose d’un large choix répondant à sa recherche et à un seul endroit.

Pour l’opérateur, c’est un bon moyen de générer du chiffre d’affaires sans trop de charges : pas de stock notamment. C’est pourquoi créer une marketplace peut se révéler rentable.

 

Avoir une spécialisation de marché


Se spécialiser est primordial pour se différencier des acteurs déjà bien implantés sur la plateforme, ou bien d’être novateur. Place à l’imagination pour mener à bien son projet !

 

Cibler le marché


Créer une marketplace peut se faire sur un marché généraliste comme Amazon ou VeePee par exemple. Cela peut aussi se faire sur un marché de niche : AirBnb, BlaBlaCar, etc. Cette stratégie n’est pas conseillée pour le démarrage de vos projets, à moins d’avoir des investissements financiers importants pour s’affirmer sur le marché.

Ensuite, il faut définir l’offre. Est-ce qu’il s’agira de développer un marché en ligne de produits ? Ou de créer une marketplace de services ?

2 - Réaliser une étude de marché

L’étude de marché porte sur plusieurs éléments : la partie business model, le business plan, l’analyse de la concurrence, les solutions proposées et la clientèle à viser. Cette étape est essentielle avant de se lancer dans la création d’une marketplace.

 

Définir un business model


Choisir son business model est ce qui définit le business plan. En effet, ce dernier correspond aux chiffres concrétisés du business model défini. 

Les possibilités de business model pour créer une marketplace :

- Les commissions sur les ventes : modèle le plus répandu, il s’agit de prélever au vendeur une commission sur chaque vente réalisée. Elle peut être fixe ou proportionnelle.  

- Les frais d’inscription : somme forfaitaire due par le vendeur pour accéder à la plateforme. Ils peuvent également être prélevés aux acheteurs mais c’est une pratique plus rare. Cela peut les freiner dans leur intention d’achat. 

- L’abonnement : il dépend des fonctionnalités et services mis à disposition du vendeur. Il a l’inconvénient de ne pas pousser à la performance contrairement aux commissions. Mais il présente l’avantage de connaître ses revenus à l’avance.

- Les frais de listing : il s’agit de frais ponctuels pris au vendeur au moment de la mise en vente des produits ou des services qu’il vend.

- La vente de services complémentaires : publicité, logistique, assurances, financements... Autant de services fournis directement par la plateforme, ou par des partenaires.  

 

Réaliser un business plan


À partir du business model, il est désormais temps d’établir le business plan. Il contient deux parties :

- les coûts de lancement et comment les financer

- les ressources et les charges à venir pendant la vie du site

Il s’agit donc de réaliser un bilan et un compte de résultat prévisionnel en déterminant ses prix. 

 

Analyser la concurrence


L’étude de marché comporte une analyse de la concurrence précise et détaillée. 

- Quels acteurs sont déjà présents ? 

- Combien sont-ils ? 

- Que proposent-ils ? 

- Quelle est leur politique tarifaire ?

- Etc.

 

Cibler la clientèle à toucher


Selon qu’il s’agisse d’une clientèle B2B ou B2C, créer une marketplace ne s’envisage pas de la même manière. Le ton, le langage, le design, tous ces éléments s’adaptent au segment de clientèle ciblé. 

Toutefois, ce qui est commun est de définir une stratégie marketing en définissant notamment un persona. Le persona est un client fictif pensé pour être celui qui passe à l’action. Tranche d’âge, sexe, CSP, comportement d’achat, etc. On dresse un véritable portrait robot du client parfait. Cela permettra de cibler aussi bien les vendeurs qui réussiront leurs ventes que les acheteurs potentiels. 

3 - Budgétiser le projet de créer une marketplace

On ne se lance pas à corps perdu dans la création d’une marketplace. Le business plan c’est la budgétisation précise de toutes les étapes du projet. L’aspect financier est le nerf de la guerre. C’est pour cela qu’il est important d’établir un modèle économique cohérent et réalisable. 

Frais fixes, variables, établir un budget est fondamental pour créer une marketplace. La création du site, son développement, son suivi opérationnel, les publicités, la communication, les collaborateurs, les locaux, etc. Il faut penser à tous les coûts et établir une base de revenus réalistes et suffisants pour y faire face.  

4 - La solution : quel outil pour créer une marketplace ?

L’outil va permettre de répondre à comment créer une marketplace de manière fonctionnelle. Et pour cela, tout va dépendre des compétences informatiques de l’opérateur.

 

La solution open source


La solution open source requiert des compétences informatiques accrues notamment en matière de codage et de développement. Elle nécessite d’avoir du temps pour mettre à jour et parfaire la plateforme de manière régulière. 

 

Le logiciel SaaS


Nul besoin de compétence technique avec un logiciel SaaS puisqu’il s’agit d’une solution logicielle clé en main. Il s’agit d’une plateforme dédiée spécifiquement au marché en ligne avec les fonctionnalités nécessaires et les mises à jour automatiques gérées par l’éditeur. 

 

Les critères à prendre en compte


Qu’il s’agisse d’une solution open source ou d’un logiciel SaaS, il faut penser à certains éléments pour faire son choix :

- une interface simple et intuitive pour l’opérateur et les vendeurs (inscription, mise en ligne, gestion, etc.) ;

- une gestion des paiements facilitée

- un large choix de mode d’expédition

- des pages produits claires et faciles à remplir

- un système de paiement aux différentes solutions et sécurisé

- une plateforme évolutive

- une maintenance sans faille et une sécurité renforcée.

5 - Choisir la plateforme et les systèmes de paiement

La plateforme de paiement (PSP) est essentielle pour créer une marketplace. C'est le point qui va rassurer ou non les acheteurs. Ceux-ci paient directement l’opérateur via un système de paiement sécurisé. La plateforme de paiement doit être assez performante pour intégrer la redistribution du prix de la vente au vendeur, déduit de la commission. 

Il existe plusieurs solutions de paiement à l’instar de PayPal for Marketplaces, LemonWay, MangoPay, Stripe ou encore AgoraPay. À l’opérateur ensuite de définir ses besoins et ses priorités :

- Y a-t-il la possibilité de s’établir à l’international ?

- Quels frais prend la PSP ?

- Est-elle compatible avec la marketplace créée ?

- Quels modes de paiement sont inclus ?

6 - Optimiser le référencement

Pour être certain de proposer à l’acheteur une réponse adéquate à sa recherche, il est primordial de penser au référencement des produits ou services vendus. L’acheteur doit trouver ce qu’il cherche en quelques clics et avec une entière satisfaction.

Pour cela, voici les éléments à prendre en compte pour créer une marketplace :

- Mettre à disposition un menu clair, ergonomique et complet (catégories et sous-catégories éventuelles)

- Proposer une barre de recherche efficace avec un éventuel remplissage automatique (pour parfaire l’expérience utilisateur)

- Optimiser les réponses grâce à des mots-clés ou requêtes-clés

- Proposer d’affiner ou de filtrer la recherche

7 - Les vendeurs, la clé de la réussite

Pourquoi créer une marketplace si ce n’est pas pour choisir les bons vendeurs qui répondront à des besoins identifiés d’achat ? Car tout ne passe pas par le design du site, les solutions de paiement proposées ou encore les commissions prises. Si les vendeurs ne donnent pas satisfaction, la marketplace sera peu utilisée et le taux de conversion bas.

 

Savoir recruter les bons vendeurs


Un bon vendeur est un vendeur sérieux et fiable qui propose une offre de qualité et assez large pour satisfaire le plus grand nombre. Il approvisionne lui-même les produits ou les services vendus de manière régulière en respectant la charte de la plateforme. 

Comment créer une marketplace efficace qui propose une offre adaptée ? En recrutant des vendeurs qui ont envie de s’inscrire. La solution qui leur est proposée doit être complète :

- des frais et commissions pas trop élevés

- un référencement optimisé

- une communication assurée

- des délais de paiement écourtés

- etc.

Pour recruter un bon vendeur, il peut être opportun de vérifier ses avis et sa visibilité notamment sur les réseaux sociaux. C’est un bon indicateur de succès. 

 

Valoriser les vendeurs


Sur une marketplace, le vendeur n’a pas la possibilité de mettre en avant sa charte graphique. Il peut même être peu visible car c’est le produit ou le service vendu qui est mis en lumière. Cependant, il est essentiel de valoriser le vendeur pour qu’il ait envie de toujours vendre régulièrement. N’oublions pas que le vendeur est celui qui génère du chiffre d’affaires sur la marketplace. Pas de vendeurs, pas d’acheteurs, pas de commissions et donc pas de revenus !

 

Penser à l’expérience de vente et d’achat


L’expérience de vente et l’expérience d’achat permettent de mieux comprendre ce qu'attend chaque partie. En pensant à leur place, il est plus simple de proposer une solution qui fera à coup sûr passer à l’action. L’opérateur peut alors proposer au vendeur une offre qui répond parfaitement à ses volontés : description de produits, photos, caractéristiques techniques, une place suffisante pour mettre en avant son produit ou son service, etc. 

9 - Optimiser la communication

Pour faire connaître sa marketplace, il faut mettre en place une stratégie en matière de communication. Opération marketing, présence sur les réseaux sociaux, publicité, sont des éléments permettant de se faire connaître à sa cible visée. Créer sa marketplace c’est avoir une stratégie marketing ficelée et sans cesse mise à jour.

 

Définir un plan de lancement


Le plan de lancement définit la manière dont la marketplace va se faire connaître à son lancement :

- canaux de communication

- calendrier des opérations marketing

- messages à faire passer

- création d’évènements

- lancement de teasing

- communiqués de presse

- création d’un blog

- présence sur des salons

- etc. 

 

Être présent sur les réseaux sociaux


De nos jours, il est impossible de ne pas penser à une stratégie social media. La présence sur les réseaux sociaux est efficace et permet de toucher une cible large et définie. Facebook, Twitter, Instagram, TikTok, etc. Ce sont des canaux de communication qui permettent une instantanéité et une efficacité prouvée. 

 

SEO/SEA pour promouvoir sa marketplace ?


Pour être certain de générer du trafic sur la marketplace, être bien positionné dans les moteurs de recherche est essentiel. Cela passe par deux possibilités :

- Le SEO : c’est le référencement naturel grâce à un contenu optimisé (mots-clés, champ sémantique, etc.), à une technicité (balisage, codage), et à une notoriété (backlinks). Cela prend du temps car il faut fournir un contenu régulier aux moteurs de recherche mais il se révèle très efficace.

- Le SEA : c’est le principe de publicité pour être rapidement bien positionné. C’est une technique coûteuse qui peut faire ses preuves dans un délai court. 

SEO et SEA sont complémentaires et sont la clé d’un positionnement parfait dans les moteurs de recherche pour créer une marketplace reconnue.

 

Réussir sa réputation


Pour assurer sa notoriété et parfaire sa réputation, il est important de mettre en lumière les avis clients. Des avis négatifs ? Ce n’est pas grave. On ne peut pas plaire à tout le monde. Cependant, il est primordial d’y répondre et d’en prendre note afin de toujours améliorer l’expérience utilisateur.

10 - Recruter et former son équipe

Enfin, pour créer une marketplace réussie qui perdurera longtemps, il est fondamental de s’entourer de collaborateurs sérieux, responsables et impliqués. Définir des postes clés et y recruter les bonnes personnes peut permettre à la marketplace de s’imposer sur son marché. 

Avant de recruter, définir les fiches de postes et les tâches à effectuer est source de succès pour le collaborateur. Il sait exactement ce qu’il doit faire. Il faut ensuite choisir la bonne personne pour exécuter un travail bien fait. 

Vous voilà désormais armé des meilleurs conseils pour créer une marketplace à succès ! Vous n’avez plus qu’à vous lancer.

L'expert Cocolabs

.

.

.

Lancez votre marketplace avec Cocolabs

Devenez un acteur majeur de l’économie des plateformes en lançant votre marketplace avec Cocolabs.