|SEO| Comment choisir intelligemment ses mots clés ?

Lors de l’établissement d’une stratégie de référencement, nous avons déjà relevé le point dans l’article sur l’optimisation du SEO, qu’il fallait faire un choix de mots clés pour son contenu. Il est impossible de commencer à travailler sur votre référencement si vous ne vous créez pas une bonne base de mots clés. Ainsi, lorsque vous vous apprêtez à lancer une marketplace de services, produire du bon contenu pour accroître sa visibilité est l’un des éléments essentiels à prendre en compte.

 

 

Quels sont les différents mots clés ? 

 

Le mot clé représente le sujet principal de votre page de contenu. Lorsque vous vous lancez dans son écriture, il vous faut choisir un mot clé sur lequel vous vous baserez tout le long de votre rédaction, pour que votre texte soit référencé sur celui-ci. Votre mot clé doit correspondre à la recherche qu’un utilisateur peut faire, à savoir, les quelques mots qu’il pourrait entrer sur la barre de recherche.

 

Il existe différents types de mots clés :

 

  • les mots clés de marque, qui consiste à directement à utiliser le nom de sa marque, de son produit ou son service. Il y a très peu de chances que vous ne soyez pas premier sur ce mot clé sachant que votre nom est en principe unique.

 

  • les mots clés d’information, c’est à dire ceux qui sont sous forme de question ou encore accompagné du mot “définition”. Ce type de mot vous permet d’accéder à un trafic plus qualifié car la personne en question va tenter de se renseigner sur votre service ou votre produit, ce qui laisse présager une possible acquisition.

 

  • les mots clés généralistes, principalement composés d’un seul mot, tel que dans notre cas “marketplace” par exemple. Le seul inconvénient de ce type de mots est qu’ils sont sujets à une grande concurrence, car tous vos concurrents y seront également associés.

 

  • les mots clés d’intentions, qui sont caractérisés par la présence d’un verbe d’action dans l’expression. Ils sont intéressants et peuvent permettre d’apporter du trafic de clients qualifiés sur votre site. Seul problème : ils sont fortement concurrentiels et sont utilisés pour les annonces payantes, ce qui fait que les résultats “normaux” apparaissent beaucoup plus bas sur la page.

 

  • les mots clés courtes et longues traînes, jugé sur la taille des mots clés. Les mots clés courtes traînes sont les meilleures requêtes Google, celles qui génèrent le plus de trafic. On les qualifie de courtes car elles sont principalement constituées de un ou deux mots et sont très généralistes. Concernant les longues traînes, celles-ci génèrent certes moins de trafic mais correspondent à des recherches plus précises, composées de plusieurs mots. Et vu qu’il y a plus de mots, il est donc plus facile de se positionner en plusieurs endroits. Si vous débutez tout juste votre stratégie SEO, c’est le type de mots clés que nous vous recommandons.

Comment choisir les bons mots clés et établir une stratégie SEO performante ?

 

Pour avoir une idée des meilleurs mots clés à choisir et comment les implémenter, de nombreuses techniques peuvent être explorées.  

 

Par exemple, grâce à un outil tel que Semrush, vous pouvez voir quels sont les mots clés sur lesquels se placent vos concurrents : vous saurez alors sur lesquels vous positionner aussi mais également voir ceux où ils ne sont pas et où vous pouvez tenter de ranker. Avec ces propositions et vos idées de base, il est alors possible de créer toute une base de mots clés que vous pourrez garder et utiliser sur vos différents contenus. De plus, une fois que vous les avez choisi, vous pouvez les intégrer à Semrush directement via la section “Position Tracking” : vous pourrez facilement facilement observer votre place sur les résultats de recherche pour chaque mots clés que vous aurez intégré.

 

Toutefois, ce n’est pas suffisant et il vous faut intégrer d’autres étapes dans votre stratégie pour sélectionner les meilleurs mots clés et bien gérer votre projet. Plusieurs critères sont à prendre en compte pour définir si un mot clé est bon ou non :

 

  • sa difficulté à être référencé, qui est généralement défini par le volume et la popularte du mot utilisé par d’autres sites.

 

  • son trafic, c’est à dire le volume de recherche qu’il génère et qui définit la taille du marché.

 

  • la tendance de recherche sur ce mot, c’est à dire sa popularité et à quelle fréquence les personnes peuvent être amené à le rechercher. Il est intéressant d’utiliser Google Trends pour cette partie là, qui vous permettra d’analyser plus précisément cet aspect.

 

Pour trouver les réponses à ces critères, vous pouvez aussi utiliser Google Ads et son outil de planification de mots clés, qui vous permettra pour chaque mots de savoir son volume de recherche et des prévisions quant à leurs performances.

 

google

 

Nous vous conseillons en plus d’établir une note pour chaque mot en fonction de l’intention d’achat du volume et de la difficulté de se positionner sur le mot. Pour vous aider, on peut également parler du “haut et bas du tunnel de conversion” :

 

  • Les mots clés du bas du tunnel sont ceux qui se traduiront par une forte intention d’achat voire immédiate. Cela regroupe les mots très explicites sur le produit ou le service recherché, dans notre cas “créer une marketplace de services” en ferait partie.

 

  • Le milieu du tunnel se compose des mots clés destiné à s’informer avant de procéder à un achat. Le client potentiel cherchera alors à savoir ce qu’est très exactement le service qu’il recherche et voudra certainement comparer les choix qui lui sont proposés. On retrouvera des mots tel que “meilleur créateur de marketplace”.

 

  • Le haut du tunnel, qui regroupent tous les termes qui ne définissent pas réellement une intention d’achat. Cela concerne les mots clés qui pourraient faire que l’utilisateur est amené à vous, mais qui ne vous concerne pas directement. Pour le secteur des marketplaces, nous pourrions retrouver “vendre sur internet” ou encore “comment proposer des services en ligne”.

 

Si les mots clés que vous avez sélectionné parmi ces différentes typologies sont visiblement les meilleurs en terme de tendances, de trafic et de référencement, il est alors intelligent de les sélectionner.

 

En classifiant correctement les mots clés que vous aurez sélectionné grâce à l’outil de votre choix, vous serez en mesure de choisir les mots les plus performants et d’optimiser votre SEO de la meilleure manière possible. Pour une bonne stratégie, nous vous conseillons de sélectionner un maximum de 50 mots clés : gardez en tête qu’il n’est pas possible d’être sur tous les fronts.

 

succès

En conclusion, lors de l’établissement de votre stratégie SEO, les mots clés sont le premier élément à prendre en compte, car ils représentent l’essence même du référencement. Toutefois, il existe de nombreuses stratégies pour l’améliorer et une seule n’est pas suffisante : le netlinking est également un moyen d’accroître votre trafic et votre position dans les recherches. Si vous mettez en place tous ces éléments, vous devriez voir votre SEO s’améliorer en un rien de temps !