MARKETPLACE ET RÉSEAUX SOCIAUX : UNE SIMILARITÉ GRANDISSANTE

Pour créer du lien au sein de leurs communautés établies sur des rapports marchands, les marketplaces empruntent les codes des réseaux sociaux. 

 

Quand la médiation marchande s’ajoute à la médiation sociale

Les réseaux sociaux regroupent des personnes en interaction instantannée. Publiquement, chacun se construit un ethos numérique, via un profil – Facebook, Instagram, Linkedin… Ainsi, les marketplaces de services et les réseaux sociaux sont tous deux des intermédiaires créateurs de marché. L’économie des plateformes est caractérisée par un effet de réseaux. Elle peut prendre trois formes : plateformes de contenu, de travail ou de capital. Les marketplaces de services et les réseaux sociaux sont à la fois plateformes de travail et de contenu. Certaines marketplaces de services, comme celle de la BCPE, organe central commun à la Banque Populaire et à la Caisse d’Épargne française, tendent même à devenir des plateformes de capital, opérant la mise en relation particulier professionnel.

Les marketplaces de services, pour optimiser l’expérience du consommateur, veulent recréer une interaction directe et instantanée. De plus en plus, émergent des chatbots que l’on peut comparer aux conversations privées sur les réseaux sociaux. 

 

 

marketplace-et-réseaux-sociaux

 

 

Le framework des réseaux sociaux adapté aux processus d’achat et de vente

Indéniablement, les réseaux sociaux sont aujourd’hui un moyen important pour les entreprises d’exister aux yeux de tous et d’acquérir de nouveaux prospects. Cependant, seules 36% des petites ou moyennes entreprises y sont présentes.

A l’origine lieu de médiation sociale, les réseaux sociaux ont intégré un processus de médiation marchande. Ils permettent aux entreprises d’interagir avec leur communauté, d’obtenir des retours sur leurs produits/services mais également de promouvoir leurs produits et savoir-faire.

 

 

architecture-marketplaces

 

 

 

Les réseaux sociaux mutent vers le modèle des marketplaces

Les réseaux sociaux développent leur croissance en déployant une activité semblable aux marketplaces, qui n’était pas pensée à l’origine du projet. Sur le portail e-commerce de Facebook, « Marketplace », nous pouvons acheter un panel de produits. Mais nous pouvons également accéder à certains services comme la location de biens immobiliers. Pourtant, Facebook n’est pas le seul réseau à intégrer une médiation marchande et à être un support de visibilité pour les entreprises. Le réseau professionnel LinkedIn a lancé en 2015 Linkedinprofinder, laquelle permet aux entreprises de trouver des travailleurs indépendants.

Conclusion

Nous pouvons observer une corrélation grandissante entre réseaux sociaux et marketplaces de services. Ces deux plateformes mettent en relation les consommateurs entre eux mais aussi entre offre et demande. Ils sont, en ce sens, des places de marché web complémentaires. 

 

Sources :